back
back
 

Le chef est jardinier

La présence du grand jardin de ville à l'arrière de la maison, était une des raisons pour le jeune couple de s'y installer définitivement. Jardiner, c'est une affaire de famille, une tradition de père en fils. C'est une passion qui engendre un effet de relaxation par le contact de la nature et contribue ainsi à une meilleur gestion du stress des « coups de feu « derrière les fourneaux. Travailler la terre, c'est bien connue, apporte la tranquillité d'esprit.

Le restaurant est situé entre la verdure des arbres centenaires du parc et le jardin emmuré et idyllique à l'arrière , conçu par le chef cuisinier.
Ce jardin ne se veut pas à la mode, il étale son propre style, comme la cuisine d'ailleurs. Il à évolué dans le courant des années selon le rythme changeant de la personnalité et l' esprit créatif de Jan.
Le jardin d'ornement, visible depuis la salle, est d'allure française. Ici, buis et ifs taillés harmonisent avec l'agencement plus gracieux et naturel des grimpantes comme la glycine, vitis cognitea et des rosiers sarmenteux à chaque bout de mur. Le tout est enrichi d'un apport exotique grâce à la présence des fougères arborescentes et plantes d'orangerie. Derrière chaque coin jaillit un jeu d'eau qui vous étonne. Pour profiter pleinement de ce spectacle en toute tranquillité, des bancs ici et là vous invitent à la rêverie...

Le jardin d'herbes est dérobé à la vue. Il se trouve à la droite du jardin principal , l'ouverture dans le mur qui les sépare, crée plus de profondeur et de perspective.
Ce jardin est plutôt de style anglais : la vieille serre murale restaurée y est sûrement pour quelque chose. Ici , des plantes qui craignent le froid trouvent refuge : citronniers et orangers font mûrir leurs fruits grâce à la chaleur derrière les vitres. Ce jardin rappelle indéniablement les jardins de béguinage où , autrefois , on pourvoyait également à ses propres besoins d'herbes. Par la présence d'une charmille en arcades, on arrive à évoquer une atmosphère d'intimité .
Le jardin des fines herbes est pour Jan le prolongement indispensable de sa cuisine.

Par sa forme pittoresque très personnelle et originale, cette « Campagne à Gand » se veut un élément majeur pour le restaurant et contribue pleinement à l'agrément total qu'on s'efforce d'obtenir ici. C'est un véritable havre de paix en ville.
D'ailleurs , quand la météo l'autorise, on se voit invité à prendre l'apéritif sur la terrasse.
Les amateurs de jardin parmi vous se feront un plaisir d'y rendre une petite visite.